Jardin du Parc, Ville de Vitré

Notre projet

4 questions à Isabelle Le Callennec

Quels sont pour vous les défis à relever ?

Dans les années qui viennent, nous devrons nous attacher à conserver ce qui doit l’être et répondre aux nouvelles attentes des habitants particulièrement soucieux de leur environnement et de la qualité des services. Nous aurons à nous adapter au mieux aux contraintes règlementaires et financières qui s’imposeront à nous. Nous devrons inscrire nos actions dans un projet « équilibré » d’une Communauté de 46 communes, dont Vitré est la ville centre. Notre projet est résolument placé sous le signe du développement durable : le développement économique, la cohésion sociale et la protection de notre environnement, sans oublier la nécessaire bonne gestion des deniers publics, par respect pour le pouvoir d’achat des Vitréens.

Porte à porte, réunions ciblées, réunions publiques. Quels enseignements tirez vous de vos échanges avec les Vitréens ?

Nous avons commencé par aller rencontrer les Vitréens, en porte à porte, pour leur offrir nos vœux. Nous avons reçu un très bon accueil. Nous avons également organisé des réunions de travail avec des acteurs locaux ou des réunions publiques ciblées (retraités, jeunes, actifs, écologie…). Globalement, les personnes que nous avons rencontrées, quelles que soient les générations, sont heureuses de vivre à Vitré. Elles souhaitent d’abord que les futurs élus continuent de se préoccuper d’emploi, comme l’a fait Pierre Méhaignerie. Elles ont le souci de la qualité du cadre de vie et la fibre écologique. Elles ont conscience de la chance que nous avons d’avoir autant de services, pour une ville de 18000 habitants ; elles citent en particulier l’offre sportive ou culturelle. Elles estiment que la ville a été bien gérée. Leurs inquiétudes portent surtout sur la démographie médicale et le commerce de centre ville. Leurs critiques se concentrent sur la circulation aux heures de pointe, la sécurité routière, les horaires des bus ou les travaux à réaliser dans certains quartiers. Les messages ont été reçus 5/5.

Quels sont les principes qui guideront votre action ?

Ils sont au nombre de 10 : une économie confortée, un urbanisme maîtrisé, un patrimoine préservé, l’exigence écologique, la sécurité de tous, des services accessibles (en particulier l’accès aux soins, au sport, à la culture, aux loisirs), l’égalité des chances, la considération de chacun, le pari de la jeunesse, la bonne gestion des deniers publics. Chacun de ces principes trouvera sa déclinaison dans des projets concrets et des actions précises. Pour mener à bien nos ambitions, nous mobiliserons l’ensemble des parties prenantes, au premier rang desquels les salariés de la ville. Nous établirons une relation de confiance avec les responsables associatifs. Nous défendrons nos intérêts aux niveaux où se prennent les décisions, qu’ils soient départementaux, régionaux ou nationaux. Nous ferons participer les Vitréens à l’avenir de de Vitré, notre bien commun.

Comment vous y prendrez-vous ?

Le rôle des élus est de faire des choix. Nos décisions devront être éclairées par des réflexions, des études, voire des expérimentations. Nous améliorerons l’information des habitants et privilégierons leur participation. La proximité est pour nous un impératif et nous resterons à l’écoute des quartiers. Ce sont les agents, qui, par leur travail et aux côtés des élus, sont les artisans de l’amélioration de la vie quotidienne des Vitréens. Ils seront écoutés dans leurs initiatives et associés à l’atteinte des objectifs. La ville, c’est aussi ces centaines de bénévoles qui s’engagent dans les associations. Au-delà du versement de subventions aux associations, nous devons veiller à leur faciliter la vie et l’organisation de leurs événements. Dans nos discours, comme dans nos actes, nous prônons la considération de chacun.

Sur ces principes simples et clairs, nous pensons que notre liste « Vitré au cœur » peut obtenir un large consensus.